Accueil > Articles de presse > Législatives : Francis Delattre et une grande partie de la majorité de Franconville soutiennent Sébastien Meurant... face à Claude Bodin
Retrouvez-moi sur Facebook
Facebook
Soutenez-moi sur Facebook
Soutien
Rejoignez mon Comité de soutien
Comité de soutien Sébastien Meurant
Retrouvez-moi sur Twitter

Législatives : Francis Delattre et une grande partie de la majorité de Franconville soutiennent Sébastien Meurant... face à Claude Bodin

Dix-neuf élus de la majorité de Franconville adressent une lettre ouverte à la commission nationale d'investiture des Républicains, pour que soit investi le maire de Saint-Leu.

Surprise ! Francis Delattre, sénateur-maire (Lr) de Franconville, soutient, avec dix-huit élus de la majorité de Franconville (19  élus sur les 21 encartés chez Les Républicains), Sébastien Meurant, maire (Lr) de Saint-Leu-la-Forêt et conseiller départemental, pour qu’il soit le candidat investi pour les élections législatives de 2017 sur la 4e circonscription.

Au-delà du choix des élus Lr, la mairie affirme, vendredi 8 juillet, que ce sont en fait 27 élus de la majorité (sur 30) qui appellent à soutenir Sébastien Meurant.

Le choix de la majorité de Franconville se fait au détriment de Claude Bodin, autre candidat déclaré.

Le conseiller régional et ancien député de la circonscription (2007-2012) n’est autre que le deuxième adjoint au maire de Franconville, mais aussi le compagnon de route politique de Francis Delattre depuis plus de vingt ans… Il lui avait succédé à l’Assemblée nationale en 2007. Claude Bodin avait été battu en 2012 par Gérard Sebaoun (Ps).

Les Républicains ont procédé, début juillet, aux premières investitures, notamment dans le Val-d’Oise. Avec reconduction des députés Lr sortants : Philippe Houillon sur la 1re, Axel Poniatowski sur la 2e, Jérôme Chartier sur la 7e.

« S’agissant de la 4e circonscription, l’investiture du candidat Lr a été mis en attente, la Commission nationale des investitures n’ayant pas tranché entre les deux candidats déclarés, Claude Bodin et Sébastien Meurant, deux candidatures de qualité et complémentaires. Le vote devrait intervenir à l’automne », explique le président de la fédération des Républicains du Val-d’Oise, le député-maire Axel Poniatowski.

Si le patron de la fédération ne prend pas partie, ce n’est pas le cas des élus franconvillois.

En effet, dans une lettre ouverte adressée aux membres de la commission nationale d’investiture, et diffusée sur Facebook, dix-neuf élus de la majorité, avec à leur tête Francis Delattre et Marie-Christine Cavecchi, première adjointe au maire et vice-présidente du Conseil départemental, « souhaitent la candidature de Sébastien Meurant, maire de Saint-Leu-la-Forêt et conseiller départemental du Val-d’Oise. Homme de valeurs et de convictions, il incarne cette nouvelle génération d’élus qui représente l’avenir de nos territoires et qui saura porter, par-delà les dogmes et les ambitions personnelles, des projets audacieux. Élu, réélu et conforté sur son nom, Sébastien Meurant n’a eu besoin ni d’aucune liste, ni de plusieurs tentatives géographiques pour gagner la confiance des électeurs. Nous en appelons à la raison, il est temps de réussir ».

« La majorité municipale est totalement divisée sur la désignation de son futur candidat aux élections législatives, réagit Antoine Raisséguier (Ps), conseiller municipal d’oppostion et responsable du groupe municipal Vivre à Franconville. « Francis Delattre et une partie de sa majorité municipale lâche totalement Claude Bodin, conseiller régional et maire adjoint de Franconville. »

Interrogé, Claude Bodin n’a souhaité « faire aucune polémique avec qui que ce soit, surtout quand je vois les critiques de piètre niveau sur les réseaux sociaux. Je veux juste dire que l’heure est au rassemblement pour la victoire de la droite et du centre en 2017. »

> Lire l'article en ligne ici

Partager cette page :
Facebook
Twitter
Google +
Linkedin
Viadeo
Pinterest
Email
Département du Val d'Oise Saint-Leu-la-Fôret