Accueil > Articles de presse > Saint-Leu-la-Forêt : 3ème ville la plus attractive du Val d’Oise
Retrouvez-moi sur Facebook
Facebook
Soutenez-moi sur Facebook
Soutien
Rejoignez mon Comité de soutien
Comité de soutien Sébastien Meurant
Retrouvez-moi sur Twitter

Saint-Leu-la-Forêt : 3ème ville la plus attractive du Val d’Oise

278 communes d'Ile-de-France ont été passées au crible, et plus particulièrement les grandes villes et les futures gares du Grand Paris Express, selon 12 critères identifiés : logement, emploi, accessibilité aux équipements et services, niveau de vie, transports, sécurité, éducation… Chaque critère a été noté de 1 à 10 (10 indiquant que les villes ont les meilleurs résultats de toutes).

Avec 7.16 d’indice de satisfaction, Saint-Leu-la-Forêt arrive en 3ème place des villes qui séduisent le plus dans le Val d’Oise après Le Plessis-Bouchard et Cormeilles-en-Parisis.

La Fnaim constate : "Lorsqu'on interroge les professionnels en charge du logement, qu'ils soient adjoints au maire, promoteurs ou investisseurs, s'accordent à classer les transports et la sécurité en tête des critères".

Didier Camandona, Président de la Chambre Fnaim du Grand Paris commente : "Les promoteurs ou investisseurs nous disent que pour un logement comme pour un bureau, les connexions routières et les transports en commun sont déterminants. Pour un bureau, plus de 300 mètres commence à être loin alors que le logement, lui, peut être situé jusqu'à 1000 mètres d'un transport en commun. L'attention portée à la sécurité est aussi très importante. Caméras dans les rues, éclairages, présence de la police municipale sont des critères regardés de près par les promoteurs et les investisseurs... qui anticipent les attentes de leurs clients".

Consulter le classement des villes les plus attractives 

Classement des villes les plus attractives

Interview enregistrée lors du Salon des Maires d’Île-de-France le 28 mars 2017

Cliquez sur l'image pour aller écouter l'interview

 

Communiqué de presse :

Contrairement à ce que qu’affirme Christophe Rigaud dans son article du 28 mars 2017 pour VO News, il n’y a jamais eu de vote du Comité départemental pour la 4e circonscription.

En effet, le vote prévu par les statuts du parti n’a pas eu lieu, ni au Comité Départemental ni en Commission Nationale d’Investiture, ce qui est grave et regrettable. La nomination de monsieur Bodin est le fait d’une décision arbitraire et autocratique au niveau national..

Face à ce dysfonctionnement incompréhensible, je n’ai toujours pas reçu de réponses des instances compétentes à mes courriers répétés du 16 février et 9 mars 2017.

Il faut donc souligner que la désignation de Monsieur Bodin relève plus de la « combinazione » d’apparatchiks que du processus démocratique inhérent aux statuts des « Républicains », qui ont été manifestement bafoués. Le dissident n’est pas celui que l’on croit !

 

Pour ce qui est de la légitimité, Monsieur Bodin ne peut revendiquer plus que ce que la réalité lui confère !

Ma candidature relève, elle, d’une logique implacable : mon expérience comme Maire de Saint-Leu-la-Forêt et Conseiller départemental me donne, aujourd’hui, une assise et une connaissance incontestable des dossiers cruciaux qui sont autant d’enjeux d’avenir.

Par ailleurs, chacun notera que le renouveau des Élus de la Nation, tant attendu par une majorité de Français, donne à ma candidature tout son sens et tout son poids.

 

Les électeurs trancheront.

Partager cette page :
Facebook
Twitter
Google +
Linkedin
Viadeo
Pinterest
Email
Département du Val d'Oise Saint-Leu-la-Fôret