Accueil > Articles de presse > Voeux de Sébastien Meurant
Retrouvez-moi sur Facebook
Facebook
Soutenez-moi sur Facebook
Soutien
Rejoignez mon Comité de soutien
Comité de soutien Sébastien Meurant
Retrouvez-moi sur Twitter

Voeux de Sébastien Meurant

2020 : une année décisive

2020 année électorale où les Français auront à effectuer leur devoir de citoyen : choisir ceux qui conduiront les affaires des petites patries que sont les villes et les villages de France pour le début de la décennie.

Dans une France en quête de sens et de repères, « les élus locaux », sont les piliers de notre République Française. Ils sont souvent les premiers mais aussi, les seuls interlocuteurs des administrés et de nos concitoyens. Sondages après sondages, ils conservent une très forte confiance. Outre leur proximité, la plupart vivent leur ville telle qu'elle est et agissent pour l'intérêt général.

C'est bien là toute la noblesse de l'action publique locale qui conserve ce qui doit l'être, et peut changer ce qu'il faut, pour un bien commun à construire au sein de chaque petite patrie communale.

Loin de la classe politique spectacle, l'élu local n'est pas que le verbe, il est aussi l'action.

Bonne chance à tous ceux qui vont concourir aux élections municipales de mars 2020, mes vœux de succès vous accompagnent. Puissiez-vous tous être animés de nobles ambitions.

En ce début d'année encore, comme en fin d'année dernière, avec les gilets jaunes, notre pays traverse une crise démocratique majeure, signe d'une défiance inédite envers le pouvoir en place.

Le « nouveau monde » et son président « jupitérien » ont échoué à retisser les fils de la concorde, à porter un projet de société équilibré entre les devoirs et les droits de nos concitoyens, où chaque personne pourrait trouver sa place dans la perspective d'une destinée nationale commune.

Les habiletés de communication outre leur insincérité, constituent un leurre illusoire et dangereux. Les tergiversations et surtout les non-dits sur les retraites, ne peuvent que susciter la méfiance et le rejet.

Outre l'échec de la pseudo réforme de la SNCF de 2018, le gouvernement crée l'incertitude, la peur et le désordre par son incapacité à défendre un projet juste qui prend en compte la diversité des situations.

Une France avec un marcheur sans cap s'apparente à un bateau battu par les flots de l'histoire avec à sa tête un matelot d'eau douce.

Est-ce vraiment mieux qu'un capitaine de pédalo évoqué par monsieur Mélenchon ?

Comment évaluer, dans un pays, la perte du sens civique ?

Comment mesurer le relâchement des rapports entre les diverses composantes d'une population ?

Qu'est-ce qui cimente les sociétés humaines ?

Qu'est ce qui donne à des personnes ou à des groupes le désir de vivre ensemble, la volonté d'appartenir à une même collectivité, à une même Nation ?

Vers quelle autorité politique et morale les générations futures pourraient se tourner avec confiance qui soit réellement capable d'influer sur la marche de l'histoire ?

Il n'y a au monde, que l'attachement à ses racines, via le patriotisme et la religion qui puissent faire progresser longtemps vers un même but, l'universalité des citoyens disait Alexis de Tocqueville.

Puissions-nous choisir le retour à nos racines avec le patriotisme comme ciment pour reconstruire une politique de citoyenneté exigeante et fondatrice au service d'une France forte.

Pour cette décennie la France a absolument besoin de retrouver confiance et espoir.

Encore une fois, tous mes vœux de bonheur, de santé et de prospérité, pour 2020 pour vous et tous les vôtres.

Sébastien Meurant

Partager cette page :
Facebook
Twitter
Google +
Linkedin
Viadeo
Pinterest
Email
Département du Val d'Oise Saint-Leu-la-Fôret